En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

French cancan

Comédie de Jean Renoir, avec Jean Gabin (Danglard), Françoise Arnoul (Nini), María Félix (la Belle Abbesse), Jean-Roger Caussimon (Walter), Gianni Esposito (le prince Alexandre).

  • Scénario : Jean Renoir, d'après une idée d'André-Paul Antoine
  • Photographie : Michel Kelber
  • Décor : Max Douy
  • Costumes : Rosine Delamare
  • Musique : Georges Van Parys
  • Montage : Boris Lewin
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1955
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 48

Résumé

Directeur du Paravent Chinois où se produit la Belle Abbesse, Danglard fait construire le Moulin-Rouge, destiné à permettre aux bourgeois de s'encanailler dans un cabaret populaire. Il y ressuscite une ancienne danse, le « cancan », rebaptisée « french cancan », et en confie la vedette à une jeune blanchisseuse, Nini. La Belle Abbesse ne l'entend pas de cette oreille et fait jouer ses relations.

Commentaire

C'est le plus brillant, le plus virtuose, le plus endiablé et le plus populaire des films de Renoir de l'après-guerre. Second volet, avec le Carrosse d'or, d'un hommage au spectacle, il montre à la fois son inféodation au monde de l'argent et la façon dont l'artiste peut révéler sa liberté et son plaisir, à condition de renoncer à toute volonté de possession exclusive et durable. C'est aussi l'un des derniers rôles qui aient permis à Gabin de manifester à ce point l'étendue et la variété de ses talents.