En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Fièvre ou la Boue

Drame de Louis Delluc, avec Ève Francis (Sarah), Edmond Van Daele (Militis), Gaston Modot (Topinelli), Footit (l'homme au chapeau gris), Elena Sagrary, Lili Samuel, Léon Moussinac.

  • Scénario : Louis Delluc
  • Photographie : Alphonse Gibory, Georges Lucas
  • Décor : Francis Jourdain
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1921
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 200 m (environ 44 min)

Résumé

Un bouge à matelots à Marseille. Rivalités amoureuses, rixes, ambiance interlope, nostalgie de l'Extrême-Orient… Parmi la faune bigarrée de l'établissement : une fumeuse de pipe, un joueur de manille, une naine, un ivrogne, des filles…

Commentaire

Louis Delluc était surtout un critique et théoricien de cinéma, préconisant dans ses écrits (Cinéma et Cie, la Jungle du cinéma) la stylisation visuelle, la vérité des sentiments, la pureté des formes, à l'inverse des conventions narratives des « cinéromans » en faveur à l'époque. Pour mettre en pratique ces nobles principes, il réalisera quelques films où « l'anecdote n'intervient que pour servir d'armature au tableau » (Léon Moussinac). Une pointe de mélodrame exotique, à la Francis Carco, pimente cette œuvre au charme un peu éventé, où se ressent l'influence de Griffith, et notamment du Lys brisé.