En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Exodus

Exodus

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des films ».

Film historique d'Otto Preminger, avec Paul Newman (Ari Ben Canaan), Eva Marie Saint (Kitty Fremont), Ralph Richardson (le général Sutherland), Peter Lawford (le major Fred Caldwell), Lee J. Cobb (Barak Ben Canaan), Sal Mineo (Dov Landau), John Derek (Taha), Hugh Griffith (Mandria), Gregory Ratoff (Lakavitch), Felix Aylmer (le Dr Lieberman), David Opatoshu (Akiva), Jill Haworth (Karen).

  • Scénario : Dalton Trumbo, d'après le roman de Leon Uris
  • Photographie : Sam Leavitt
  • Décor : Richard Day
  • Musique : Ernest Gold
  • Montage : Louis R. Loeffler
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1960
  • Son : couleurs
  • Durée : 3 h 32 (3 h 12 en France)

Résumé

1947. Trente mille réfugiés juifs, interceptés par les Anglais sur le chemin de la Palestine, sont internés à Chypre. Ari Ben Canaan, un agent de l'organisation clandestine Hagannah, défie les autorités britanniques en embarquant les derniers arrivants sur un vieux navire grec rebaptisé Exodus. Menaçant de faire sauter celui-ci, il obtient du général Sutherland la levée du blocus… L'Exodus rallie Haïfa. Trois de ses passagers : l'infirmière américaine Kitty Fremont, sa jeune protégée Karen et un rescapé d'Auschwitz, Dov Landau, vivront, aux côtés d'Ari, les exploits et les drames préludant à la naissance de l'État d'Israël…

Commentaire

Exodus est le seul film « engagé » d'Otto Preminger, qui a su y exprimer son attachement profond à la cause israélienne sans renier son objectivité coutumière. Cette fresque lyrique ambitionnait d'éclairer toutes les facettes d'une problématique singulièrement complexe. Elle n'y parvient pas toujours, mais réalise l'exploit d'être à la fois un remarquable portrait de héros, un superbe film d'action et une grande œuvre intimiste, liant étroitement les destins contrastés de chaque protagoniste à celui d'un peuple à la recherche de son identité.