En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Elle n'a dansé qu'un seul été

Hon dansade en sommar

Drame sentimental d'Arne Mattsson, avec Folke Sundqvist (Göran), Ulla Jacobsson (Kerstin), Edwin Adolphson (Anders Persson), Irma Christensson (Sigrid), Gösta Gustavsson (Berndt Larsson), Berta Hall (Anna), John Elfström (le pasteur).

  • Scénario : Wolodja Semitjov, d'après le roman de Per Olof Ekström Sommardansen
  • Photographie : Goran Strindberg
  • Décor : Bibi Lindström
  • Musique : Sven Sköld
  • Montage : Lennart Wlallén
  • Pays : Suède
  • Date de sortie : 1952
  • Durée : 1 h 25

Résumé

En Suède, pendant la nuit de la Saint-Jean. Göran, un jeune bachelier à qui son père vient d'offrir une moto, arrive en vacances chez son oncle, dans un petit village rigoriste, contrastant avec l'atmosphère libre de la ville. Il s'éprend d'une jeune fille, Kerstin, pratiquement cloîtrée par ses parents. Au prix de mille difficultés, les jeunes gens réussissent à se rencontrer et deviennent amants presque sans s'en rendre compte. Mais au retour de leur unique nuit d'amour, un accident de moto enlève à jamais Kerstin à Göran désespéré. Le pasteur, personnage tout-puissant du village, invoque la colère divine.

Commentaire

Le film fit sensation au festival de Cannes 1952. Il apportait une note de pureté et de poésie. La scène d'amour entre les jeunes amants, merveilleusement photographiée par Goran Strindberg, reste l'une des plus belles de l'époque. Le film remporta le Prix de la Musique.