En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cette sacrée vérité

The Awful Truth

Comédie de Leo McCarey, avec Irene Dunne (Lucy Warriner), Cary Grant (Jerry Warriner), Ralph Bellamy (Daniel Leeson), Alexandre d'Arcy (Armand Duvalle), Cecil Cunningham (tante Patsy), Joyce Campton (Dixie Belle Lee).

  • Scénario : Viña Delmar, d'après la pièce d'Arthur Richman
  • Photographie : Joseph Walker
  • Décor : Stephen Goosson, Lionel Banks
  • Musique : Morris Stoloff
  • Montage : Al Clark
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1937
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 32
  • Prix : Oscar du meilleur metteur en scène 1937

Résumé

Cela commence par un divorce et finit par une réconciliation, situation classique des comédies américaines. Entre-temps, les époux rusés font assaut d'intelligence et de mauvaise foi pour reconquérir le partenaire. Elle a un soupirant, presque un fiancé ; lui s'affiche avec des femmes, jusqu'au jour où, las de finasser, ils reprennent la vie commune.

Commentaire

Ce film est devenu, avec le temps, le modèle d'un genre précis : la comédie américaine sophistiquée. Caractéristiques : le goût du saugrenu, la rapidité du tempo, le charme des interprètes, le brio du dialogue, la rigueur de la construction dramatique. McCarey était un grand professionnel. Il mélangeait avec soin tous ces ingrédients. Il en résultait de jolies bluettes. Celle-ci, délicieuse, n'est peut-être pas la plus réussie, mais la postérité l'a retenue comme emblème.