En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Casanova, un adolescent à Venise

Infanzia, vocazione e prime esperienze de Giacomo Casanova veneziano

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des films ».

Évocation historique de Luigi Comencini, avec Leonard Whiting (Casanova adolescent), Claudio De Kunert (Casanova enfant), Maria Grazia Buccella (Zanetta), Senta Berger (Giulietta), Lionel Stander (Don Tosello), Tina Aumont (Marcella), Mario Peron (le père de Casanova), Silvia Dioniso (Mariolina).

  • Scénario : Suso Cecchi d'Amico, Luigi Comencini, d'après Histoire de ma vie de Giacomo Casanova
  • Photographie : Aiace Parolin
  • Décor : Piero Gherardi
  • Musique : Fiorenzo Carpi
  • Montage : Nino Baragli
  • Pays : Italie
  • Date de sortie : 1969
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 50

Résumé

On sait l'intérêt porté depuis toujours par Comencini à l'enfance. Il a choisi de développer ici les quelques chapitres des Mémoires où Casanova évoque sa formation première à Venise, prolongeant ce souvenir jusqu'aux années où, de son propre aveu, il choisit de devenir l'aventurier libertin qu'il restera pour la postérité.

Commentaire

Emporté par un rythme qui se soutient d'épisode en épisode, le film présente l'une des plus brillantes reconstitutions jamais tentées au cinéma de la vie vénitienne au xviiie siècle, l'une des plus « réalistes » aussi. Sur cette toile de fond, les personnages circulent entre comédie et drame avec une aisance confondante, selon une vision du monde sensible, tour à tour, à la fuite de toutes les apparences et à la possibilité limitée mais vraie que garde l'homme de saisir des instants de bonheur, et de prêter librement quelque signification (non religieuse) à son destin.