En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Calcutta, ville cruelle Do Bigha Zameen ou Deux Hectares de terre

Do Bigha Zameen

Drame de Bimal Roy, avec Balraj Sahni (Shambhu), Nirupa Roy (Parvati, sa femme), Rattan Kumar (Kanhaiya, son fils), Murad (Zamindar).

  • Scénario : Salil Choudhary
  • Photographie : Kamal Bose
  • Décor : Gonesh Basak
  • Musique : S. Choudhary
  • Pays : Inde
  • Date de sortie : 1953
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 2 h 22

Résumé

Shambhu est un paysan indien qui possède un lopin de terre. Il refuse de le vendre au seigneur du village, lequel, pour l'y obliger, l'attaque en justice au nom d'une vieille dette. Shambhu et son jeune enfant iront donc à Calcutta pour essayer de gagner l'argent dû. La ville est pleine de pièges, mais aussi de gens fraternels. Le père tire des « pousse-pousse », le fils cire des chaussures et, accessoirement, vole. Tout va mal cependant. Shambhu tombe malade, sa femme, venue le rejoindre à la ville, est victime d'un accident de la circulation. La tragédie est évitée, mais la famille ne pourra pas rembourser. Elle sera expropriée.

Commentaire

C'est une chronique naïve et généreuse où la vision de Calcutta prend une valeur documentaire ; les chants relèvent d'un folklore qui touche le spectateur occidental. Évidemment, le sujet est assez simpliste, mais son charme vient un peu de cette candeur. Derrière l'anecdote, on sent sourdre la dénonciation d'une société inique. Si les protagonistes s'y résignent, le spectateur, lui, s'indigne et se révolte.