En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Caché

Drame psychologique de Michael Haneke, avec Daniel Auteuil (Georges), Juliette Binoche (Anne), Maurice Benichou (Majid), Annie Girardot (mère de Georges), Bernard Le Coq (rédacteur en chef).

  • Scénario : M. Haneke
  • Photographie : Christian Berger
  • Décor : Emmanuel de Chauvigny
  • Costumes : Lisy Christl
  • Montage : Michael Hudecek
  • Pays : France/Autriche
  • Date de sortie : 2005
  • Son : Couleurs
  • Durée : 1 h 57

Résumé

Un journaliste littéraire reçoit une cassette vidéo qui montre que quelqu’un l’a observé et filmé. Viennent s’y ajouter d’autres cassettes, envoyées chez lui ou à son bureau, accompagnées de dessins inquiétants qui font remonter un vieux souvenir enfoui, celui d’une vilenie qu’il a commise dans son enfance. Il commence alors son enquête qui provoquera un spectaculaire suicide et mettra en évidence ses problèmes de communication avec sa femme et son fils.

Commentaire

Film radical, Caché ne fait rien pour racoler le public : longs plans fixes, jeu retenu, dialogues minimalistes dilués dans le non-dit, fin énigmatique. On sort nécessairement un peu frustré de ce film à apparence de whodunnit où l’on ne glane pas d’indices définitifs sur l’auteur de la machination dont est victime le personnage principal (il y en a quand même un, mais il faut être très attentif pour l’apercevoir !). Frustré mais content, car Haneke nous offre un beau moment de pur cinéma avec ce film sobre et dépouillé qui nous parle de l’incommunicabilité et de la culpabilité. Rien de « prémâché » dans ce film en pointillé qui laisse au spectateur la liberté de remplir les blancs du récit à sa guise, ce qui est finalement une élégante manière de le traiter en adulte intelligent.