En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Barberousse

Akahige

Drame de Akira Kurosawa, avec Toshiro Mifune (Barberousse), Yumo Kayama (le jeune médecin), Kyoko Kagawa (la folle), Kamatari Fujiwara (le vieillard).

  • Scénario : Akira Kurosawa, Ryuzo Kikushima, Hideo Oguni, Masato Ide, d'après le roman de Shugoro Yamamoto
  • Photographie : Asakazu Nakai
  • Musique : Masaru Sato
  • Pays : Japon
  • Date de sortie : 1965
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 3 h 05

Résumé

Au xixe siècle, un futur médecin, qui veut faire carrière dans les beaux quartiers, est affecté dans un hôpital pour pauvres dirigé par Barberousse. Il est réfractaire aux méthodes dures, intransigeantes de son chef, qui n'est pourtant que dévouement pour ses malades. Son contact prolongé avec la misère et la souffrance transformera le jeune homme et le décidera à poursuivre l'œuvre de son maître.

Commentaire

Le film qui – selon ses dires – a coûté le plus d'efforts à son auteur, et qui est aussi son préféré. Il n'est pas construit sur une intrigue linéaire, mais rapporte une série d'épisodes séparés qui n'acquièrent leur cohérence que dans la prise de conscience progressive qu'ils amènent chez le jeune médecin. L'utilisation de longues focales (750 mm), qui écrasent les perspectives et dynamisent l'espace, en font un film très impressionnant visuellement. La scène où le docteur est confronté à la folle, filmée en un seul plan général où la caméra s'approche par « à-coups », est l'une des plus belles du cinéma.