En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Allemagne, année zéro

Germania, anno zero

Drame de Roberto Rossellini, avec Edmund Moeschke (Edmund), Franz Krüger (Karl-Heinz), Ingetraut Hintz (Eva), Ernst Pittschau (le père), Erich Gühne (l'instituteur).

  • Scénario : Roberto Rossellini, Max Colpet, Carlo Lizzani
  • Photographie : Robert Juillard
  • Musique : Renzo Rossellini
  • Montage : Findeisen
  • Pays : Italie et France
  • Date de sortie : 1947
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 13

Résumé

Dans les ruines du Berlin de l'immédiat après-guerre, sous l'occupation alliée, le jeune Edmund subvient, par divers trafics, aux besoins d'un père infirme, d'un frère aîné ancien S.S. qui se cache, d'une sœur quasi prostituée. Conseillé par son ancien instituteur nazi, Edmund empoisonne son père avant de se donner la mort.

Commentaire

Dans la ligne du néoréalisme de Rome, ville ouverte et Païsa, Rossellini décrit le calvaire d'un enfant ballotté, piégé par les effets de la guerre et de l'idéologie nazie. Edmund est la victime expiatoire d'une situation qu'il ne peut comprendre comme de l'inconséquence et de l'immaturité des adultes. En accordant la même importance à chaque détail, aux temps forts comme aux temps faibles, la mise en scène élève l'observation du quotidien le plus sordide au rang d'une allégorie christique.