En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Écorcheurs

Nom donné aux bandes de gens de guerre devenus pillards à la suite du licenciement des armées après la paix d'Arras (1435).

Sous le commandement de plusieurs grands capitaines qui, du temps de Jeanne d'Arc avaient formé le « parti de la guerre » (La Hire, Xaintrailles, Antoine de Chabannes, le bâtard de Bourbon, Jean de La Roche, etc.), ces routiers désolèrent par leurs ravages plusieurs provinces (Centre, Languedoc, Bourgogne, etc.), se livrant à toutes sortes de rapines, de pillages et d'atrocités (tel le massacre des habitants de Germagny, en Bourgogne, brûlés vifs, le 1er novembre 1438, dans l'église du village où ils s'étaient réfugiés). Le roi Charles VII parvint finalement à en débarrasser le royaume en les détournant vers les cantons suisses, où un grand nombre d'entre eux furent massacrés à Saint-Jacques-sur-la-Birse (1444), puis en enrôlant le reste dans l'armée régulière (création des compagnies d'ordonnance en 1445).