En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

vibrion

(latin scientifique vibrio)

Bactérie en forme de bâtonnet recourbé en virgule, muni à son extrémité d'un ou de plusieurs cils qui lui confèrent sa mobilité. (Synonyme : bacille virgule.)

Les vibrions sont Gram négatif, .aérobies et anaérobies facultatifs. Leur forme est incurvée, ils sont extrêmement mobile et vivent principalement dans l'eau. Quelques-uns sont pathogènes : vibrion septique, découvert par Pasteur en 1876 dans la gangrène gazeuse ; vibrion cholérique, découvert par Koch en 1883.

Les deux principaux vibrions sont Vibrio choleræ et Vibrio parahæmolyticus.

Vibrio choleræ est responsable du choléra, dont la principale manifestation est une diarrhée. Cette bactérie, ingérée avec des aliments contaminés, est normalement tuée par l'acidité de l'estomac. Lorsque celle-ci est neutralisée (pansements gastriques alcalins) ou diminuée (sujets dénutris), le germe passe la barrière gastrique, se multiplie dans l'intestin grêle et excrète une puissante entérotoxine ; celle-ci entraîne une déshydratation aiguë, rapidement mortelle en l'absence de traitement. D'autres vibrions cholériques sont responsables de syndromes diarrhéiques de moindre gravité.

Vibrio parahæmolyticus est à l'origine d'intoxications alimentaires après ingestion de poissons, de coquillages et de crustacés consommés crus.