En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

journée du 13 vendémiaire an IV (5 octobre 1795)

Journée du 13 vendémiaire an IV
Journée du 13 vendémiaire an IV

Journée insurrectionnelle royaliste parisienne provoquée par le décret « des deux tiers » (30 août) visant à maintenir dans la future assemblée deux tiers d'anciens conventionnels.

Sur l'initiative de la section Le Peletier, les royalistes tiennent, le 11 vendémiaire, une réunion au Théâtre-Français (Odéon). Devant cette menace, la Convention nationale donne les pleins pouvoirs à une commission de cinq membres, fait venir 4 000 soldats du camp des Sablons et arme 1 500 patriotes. Menou, chef des forces de l'ordre, ayant montré de la mollesse, est remplacé le 12 par Barras, qui s'adjoint Bonaparte. Le 13, comme 20 000 insurgés, conduits par Danican, marchent contre la Convention, Bonaparte envoie Murat chercher aux Sablons quarante canons, qu'il dispose près de l'église St-Roch, et mitraille les royalistes, qui se dispersent.

Pour en savoir plus, voir l'article Convention nationale.