En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

tropisme

Orientation de croissance présentée par les organes végétaux en réponse à diverses stimulations unilatérales, physiques (lumière, pesanteur) ou chimiques (humidité, présence de certains ions, etc.).

BIOLOGIE

Chez les végétaux, on distingue six types de tropismes.

Le phototropisme correspond à une orientation des différentes parties de la plante (tiges, racines, feuilles) en fonction des rayons lumineux. Les feuilles s'orientent en général dans une position perpendiculaire aux rayons, ce qui leur permet de capter une quantité maximale d'énergie, qui servira aux synthèses organiques réalisées lors de la photosynthèse. Les tiges s'orientent le plus souvent dans la direction des rayons lumineux (phototropisme positif), alors que les racines le font soit en direction inverse (phototropisme négatif), soit indifféremment.

Le gravitropisme (anciennement appelé géotropisme) oriente les végétaux en fonction de la pesanteur. Il est positif pour les racines qui, placées horizontalement, reprennent une orientation verticale et se dirigent vers la profondeur du sol. Il est au contraire négatif pour les tiges.

Dans le chimiotropisme, les réactions d'orientation sont causées par des excitations chimiques (croissance des tubes polliniques dans le pistil lors de la fécondation, par exemple).

L'hydrotropisme concerne les racines, qui se dirigent dans la direction où elles trouveront de l'eau.

Le thermotropisme oriente les végétaux en fonction des sources de chaleur.

Enfin, le thigmotropisme correspond à des réactions d'orientation causées par des excitations mécaniques (mouvements des vrilles de certaines plantes grimpantes par contact avec des corps solides, par exemple).

Chez les animaux, on distingue parfois les tropismes proprement dits (réaction d'orientation des animaux fixés) et les taxies (déplacements orientés des animaux mobiles), mais les taxies sont généralement englobées sous le terme de tropisme. On parle aussi, comme chez les végétaux, selon l'agent causal, de phototropisme, de gravitropisme (ou géotropisme), de chimiotropisme, etc.