En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Chemin de fer transsibérien ou le Transsibérien

Chemin de fer transcontinental long de 9 297 km, reliant Moscou à Omsk, en passant par Iekaterinbourg et par Tcheliabinsk.

Une ligne plus méridionale (loujsib) relie Magnitogorsk à Taïchet, en Sibérie orientale, par le nord du Kazakhstan, Barnaoul et Abakan. Après avoir contourné le lac Baïkal et franchi les montagnes de Transbaïkalie, le Transsibérien suit un tracé parallèle à la frontière sino-russe, le long de l'Amour et de l'Oussouri. Une nouvelle magistrale (le B.-A.M.), reliant Oust-Kout sur la Lena à Komsomolsk-sur-l'Amour, a été mise en service. Le Transsibérien a joué un rôle déterminant dans le peuplement et la mise en valeur de la Sibérie méridionale. Il supporte l'essentiel des flux de transit entre l'Europe et l'Asie centrale (produits énergétiques et matières premières dans le sens est-ouest, équipements, machines et produits manufacturés en sens inverse) et assure l'intercommunication des régions sibériennes. Au croisement avec les grandes voies navigables méridiennes, les nœuds de communication majeurs établissent l'interconnexion (Omsk, Novossibirsk, Krasnoïarsk, Khabarovsk).