En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

torpille

(anglais torpedo)

Torpille acoustique
Torpille acoustique

Engin automoteur sous-marin chargé d'explosif, utilisé contre les objectifs maritimes par des navires, des sous-marins ou des avions.

Historique

En 1860, le capitaine de vaisseau autrichien Luppis avait inventé un engin constitué par une petite embarcation longue de 1 m seulement, propulsée par un moteur à ressorts et porteuse d'une charge qui devait exploser par percussion lorsque l'engin heurterait un navire ennemi. Pour perfectionner son invention, Luppis s'associa à l'industriel écossais Robert Whitehead, installé à Fiume. C'est en 1862 que fonctionna leur première torpille sous-marine à hélices entraînées par un moteur à air comprimé. Cependant, les torpilles à air comprimé laissaient une traînée de bulles qui permettaient aux navires de se dérober. Aussi, pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands mirent au point des torpilles mues par des gaz, dépourvues de traînée. Mais ces engins explosaient souvent au moment du tir, ce qui leur a fait préférer les torpilles à propulsion électrique, élaborées à la même époque. C'est aussi pendant la Seconde Guerre mondiale qu'ont été inventées les torpilles pourvues d'un système d'autoguidage acoustique et d'une mise à feu électromagnétique les faisant exploser à proximité de leur cible, même si l'impact est manqué.

Les torpilles modernes

Aujourd'hui, la torpille reste l'instrument privilégié de la lutte anti-sous-marine et équipe tous les types de sous-marins, mais aussi certains bâtiments de surface et des avions.

Une torpille moderne se présente typiquement comme un cylindre de 6 m de long pour 30 à 70 cm de diamètre et une masse de l'ordre de 1 t. À l'avant sont situés les explosifs (quelques centaines de kilogrammes), à l'arrière, les systèmes de guidage et le moteur (généralement une turbine à vapeur ou un moteur électrique) ; à l'extrémité arrière, se trouvent les gouvernails et les systèmes de propulsion. Habituellement, des hélices contrarotatives permettent d'éviter que la torpille ne tourne sur elle-même. La plupart des torpilles modernes possèdent un sonar et sont capables de se diriger de façon autonome vers la cible qui leur a été assignée. Cependant, les torpilles tirées des sous-marins peuvent être filoguidées : elles déroulent derrière elles un câble qui permet à l'équipage du sous-marin de les diriger, en fonction des données recueillies par le sonar du sous-marin.