En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

thorium

(latin scientifique thorium, de Thor, dieu du Tonnerre, en Scandinavie)

Métal du groupe des actinides, qui accompagne souvent les terres rares dans leurs minerais. (Élément chimique de symbole Th.)

  • Numéro atomique : 90
  • Masse atomique : 232,038
  • Masse volumique : 11,7 g/cm3
  • Point de fusion : 1 750 °C

Le thorium a été découvert en 1828 par le Suédois J. Berzelius, qui lui donna un nom dérivé de celui du dieu du Tonnerre dans la mythologie scandinave. C'est un métal assez ductile, qui s'oxyde au rouge avec incandescence, s'unit à chaud à l'hydrogène, aux halogènes, au soufre et à l'azote. Ses principaux composés, dans lesquels il est tétravalent, sont l'oxyde ThO2, ou thorine, poudre blanche très difficilement fusible, le chlorure ThCl4 et le sulfate Th(SO4)2. En raison de son pouvoir émissif très élevé, le thorium est utilisé pour le revêtement des cathodes en tungstène de certains tubes à vide.

La radioactivité du thorium a été découverte en 1898 par P. et M. Curie et, indépendamment, par l'Allemand Gerhard C. Schmidt (1865-1949). Seul l'isotope de nombre de masse 232 existe dans la nature. Sa période radioactive est 1,39·1010 ans. Il peut être utilisé comme substance fertile dans les réacteurs nucléaires. La méthode de radiochronologie 23Th/238U, fondée sur la désintégration de l'uranium en thorium, permet de dater des phénomènes ne dépassant pas 300 000 ans environ. (→ géochronologie.)

GÉOLOGIE

Au cours de la cristallisation magmatique, le thorium se concentre dans le liquide résiduel et est donc particulièrement abondant dans les roches différenciées comme les granites, où il peut atteindre une teneur de 50.10−6. La méthode radiochronologique 230Th/238U permet de dater des phénomènes ne dépassant pas 300 000 ans environ.(→ géochronologie.)