En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

test psychologique

(anglais test, épreuve, du français têt)

Épreuve psychologique impliquant une tâche à remplir identique pour tous les sujets, des conditions d'application rigoureuses et une technique précise pour l'appréciation du succès ou de l'échec. (Il existe des tests de niveau et des tests projectifs.)

L'origine des tests

F. Galton chercha à démontrer, à la fin du xixe s., que les gens éminents ont souvent des parents eux-mêmes éminents et il proposa de mesurer l'indice de génie d'un individu en dénombrant les personnes qui, dans une population donnée, sont plus éminentes que lui. C'est le principe même de l'étalonnage des tests et, à ce titre, Galton est considéré comme l'introducteur de la méthode statistique en psychologie. En fait, le mot semble avoir été introduit simultanément par Galton et par J. McKeen Cattell en 1890, mais des épreuves fondées sur l'interprétation de l'indice de fréquence d'une caractéristique (intelligence, aptitude, trait de personnalité) étaient déjà utilisées depuis une dizaine d'années environ.

La méthode des tests s'est développée à partir de la nécessité d'orienter vers un enseignement spécialisé les enfants inaptes à suivre un enseignement général ; c'est ainsi qu'en France A. Binet et T. Simon proposèrent, en 1911, l'échelle métrique d'intelligence. Utilisant les mêmes procédés statistiques que F. Galton, ils estimaient que la meilleure façon de différencier les individus entre eux était de les envisager sous l'angle de leurs fonctions supérieures (intelligence). Le test de Binet-Simon est à l'origine du développement de la psychologie différentielle, qui, pendant la Première Guerre mondiale, prit aux États-Unis un essor considérable avec la sélection et l'orientation des soldats du corps expéditionnaire américain.

Les caractéristiques d'un test

Un test est construit à partir d'une hypothèse concernant une caractéristique que l'on cherche à définir et à évaluer au sein d'une population donnée. On vérifie la cohérence des items du test et leur stabilité (ou fidélité) au cours d'examens répétés. On vérifie également l'interprétation des résultats (validité du test). L'étalonnage du test permet de savoir où se situe un individu par rapport à une population sur laquelle l'étalonnage a été établi. Les tests mesurent le niveau des aptitudes (tests de niveau), l'importance comparée des caractéristiques individuelles, ou encore les comportements comparés relatifs aux conduites dans lesquelles chacun investit sa personnalité (tests projectifs). [→ quotient intellectuel, → Rorschach (test de).]