En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

termes techniques du théâtre

Les divers intervenants d'un théâtre, comédiens, metteurs en scène, décorateurs, régisseurs, machinistes, etc., communiquent à l'aide d'un glossaire très précis.

Appuyer : faire monter un élément de décor, souple ou rigide, dans les cintres (antonyme : charger).

Cour : pour le spectateur, le côté cour est le côté de la scène situé sur sa droite, et le côté jardin, celui situé sur sa gauche. Cette appellation vient de la salle des machines, dans le palais des Tuileries au xviie s. La loge du roi se situait à l'avant-scène gauche, du côté du jardin des Tuileries, et celle de la reine du côté, du Carrousel. On disait : le côté du roi et celui de la reine. La Révolution a substitué jardin et cour à ces références royales.

Face : pour l'acteur, la face est la partie de la scène la plus proche du spectateur. Sur la scène comportant une pente, quand un acteur vient du lointain à la face, il descend.

Fil : il désigne au théâtre tous les cordages, câblages et filins destinés à suspendre, à accrocher, à manœuvrer. Le mot « corde », réputé porter malchance, est proscrit dans le milieu souvent très superstitieux du spectacle.

Guinder : relier ou amarrer à l'aide d'une guinde (un fil) des châssis (ou tout autre élément) entre eux ou à un point fixe.

Jardin : désigne le côté opposé au côté cour.

Lointain : antonyme de face.

Machine : à l'origine, au xviie s., c'est un dispositif mécanique permettant un effet scénique précis – un vol, une gloire, apparitions divines ou merveilleuses. La systématisation, la généralisation et la synchronisation de ces machines ont créé la machinerie.

Porteuse : tube métallique de 5 cm de diamètre équipant en permanence les cintres pour suspendre et accrocher tout élément ou matériel de décor, ou le matériel d'éclairage.

Raidir : tendre un fil (antonyme : donner du mou).

Trappe d'apparition : dispositif composé d'un bâti, couvert en sa partie supérieure d'une trappe, machiné et équipé dans le dessous et permettant de faire apparaître sur le plateau un personnage ou un élément de décor.