Identifiez-vous ou Créez un compte

temps

(latin tempus)

ASTRONOMIE ET CHRONOLOGIE

L'établissement d'une chronologie exige de définir au préalable un instant origine et une unité de mesure du temps constante. On réalise ainsi une échelle de temps.

Temps sidéral

La rotation de la Terre sur elle-même donne une première mesure du temps, la durée d'une rotation constituant un jour sidéral. Mais on sait à présent que la vitesse de rotation de la Terre subit des fluctuations diverses, dont certaines sont imprévisibles.

Temps solaire

La vie quotidienne impose de prendre en compte un temps solaire. Celui-ci est, en fait, calculé d'après la position instantanée du Soleil par rapport au point vernal γ. Mais le Soleil ayant un mouvement sur l'écliptique irrégulier, on définit un Soleil moyen, décrivant l'équateur (et non plus l'écliptique) d'un mouvement uniforme. L'écart entre les heures de passage au méridien du Soleil vrai et à celui du Soleil moyen s'appelle l'équation du temps. Il varie entre + et − 15 min. environ.

Temps universel

On a choisi un méridien origine qui coïncide pratiquement avec celui de l'ancien observatoire de Greenwich. Puis on a divisé la Terre en 24 fuseaux, correspondant à des décalages d'une heure. Chaque pays a décidé de se rattacher (suivant son étendue) à un ou plusieurs de ces fuseaux internationaux. Certains pays changent de fuseau selon la saison (heure d'été, heure d'hiver). Le temps ainsi défini est dit temps légal. La connaissance du numéro du fuseau auquel on est rattaché permet de repérer l'instant d'un phénomène quelconque par rapport à un système international qui porte le nom de temps universel (UT).

Temps atomique international

Le temps atomique international (TAI) est une échelle de temps établie sur la base d'indications fournies par des horloges atomiques. Formée d'une succession ininterrompue de secondes internationales (SI), elle constitue la base mondiale du temps pour les usages scientifiques et civils.

Temps universel coordonné

Le retour du Soleil au même méridien sous l'effet conjugué de la rotation de la Terre et du mouvement du Soleil parmi les étoiles est la base de l'échelle de temps universel. Celle-ci ne coïncide pas avec l'échelle TAI, aussi les signaux horaires et les horloges parlantes diffusent-ils le temps universel coordonné (UTC), défini depuis 1972, qui est, comme le TAI, une succession de secondes internationales mais numérotées de telle sorte que l'échelle ainsi constituée coïncide avec le temps universel à moins de 0,9 seconde près. Quand les échelles TAI et UT ont trop divergé, on effectue un saut dans la numérotation de secondes de l'échelle UTC, en général à la fin de juin et à la fin de décembre. Depuis 1978, le temps légal en France est le temps universel coordonné auquel on ajoute une ou deux heures suivant la saison.