Identifiez-vous ou Créez un compte

synagogue

(latin ecclésiastique synagoga, du grec sunagôgê, assemblée)

Cérémonie dans une synagogue
Cérémonie dans une synagogue

Édifice où est célébré le culte israélite.

C'est vraisemblablement durant la Captivité de Babylone (587-538 avant J.-C.) qu'apparaissent, chez les Juifs exilés privés du culte du Temple, détruit, les premières synagogues. Cette institution se maintient et se développe dans les communautés de Palestine et de la Diaspora après le retour d'exil (538) et la reconstruction du Temple (520-515). Ces anciennes synagogues étaient administrées par un notable, l'archisunagogos, ou par un conseil de trois notables. De nos jours, le service synagogal est présidé par le rabbin ; leḥazzan chante et dirige l'office religieux. La synagogue est généralement orientée vers Jérusalem. Dans une armoire, ou arche sainte, sont déposés les rouleaux de la Loi (Torah) ; une lampe, toujours allumée, rappelle la « lumière perpétuelle » qui brillait dans le sanctuaire biblique du Dieu d'Israël. Un candélabre évoque le chandelier à sept branches du Temple de Jérusalem (menora).