En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

strontium

(anglais strontium, de Strontian, nom d'un village d'Écosse)

Métal alcalinoterreux, présentant de grandes analogies avec le baryum. (Élément chimique de symbole Sr.)

CHIMIE

Présent dans le sol à l'état de carbonate et de sulfate, le strontium est un métal blanc qui se ternit au contact de l'air par oxydation. De numéro atomique 38 et de masse atomique 87,6, il a pour densité 2,5 et fond à 770 °C. Il décompose l'eau à froid et s'unit avec les acides de nombreux sels, dans lesquels il est divalent. Son nitrate est employé en pyrotechnie, et son hydroxyde, la strontiane, en sucrerie.

ÉCOLOGIE

Le strontium 90, produit de fission radioactif (de période 27,7 ans) présent dans les retombées des expérimentations nucléaires, est particulièrement dangereux car son métabolisme, voisin de celui du calcium, amène une fixation dans les os, ce qui peut provoquer, si sa teneur est importante, des cancers des os et des leucémies.

GÉOLOGIE

La méthode de datation 87Rb/87Sr est l'une des méthodes radiochronologiques les plus employées. Le rapport initial 87Sr/86Sr joue le rôle de traceur isotopique, permettant de déterminer la nature crustale ou mantellique des matériaux dont les roches proviennent par fusion.