En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

scandium

(latin Scandia, variante de Scandinavia, Scandinavie)

Élément chimique (Sc), de numéro atomique 21 et de masse atomique 44,955 9.

Lorsque D. Mendeleïev établit sa table des éléments chimiques, en 1869, il réserva une case libre pour ce corps simple encore inconnu et auquel il donna le nom provisoire d'ékabore. La découverte de cet élément date de 1879 grâce au Suédois Lars Fredrik Nilson, qui lui donna un nom inspiré de celui de la Scandinavie. Ce n'est qu'en 1937 que l'on a produit pour la première fois du scandium métallique, par électrolyse d'un mélange de potassium, de lithium et d'oxyde de scandium fondu.

Le scandium brûle facilement. Il ternit au contact de l'air. Il réagit avec l'eau en donnant de l'hydrogène, ainsi qu'avec les halogènes. À l'état naturel, on le trouve principalement dans les minerais de thortveitite (un silicate de scandium). Il est présent aussi dans des minerais d'étain et de tungstène.

Sa légèreté et son point de fusion élevé valent au scandium d'être utilisé, notamment sous forme d'un alliage avec l'aluminium, dans l'industrie aérospatiale. En ajoutant de l'iodure de scandium dans une lampe à vapeur de mercure, on obtient une source de lumière spectralement comparable au Soleil. L'isotope radioactif 46Sc, du fait de sa demi-vie courte (4 h), est utilisé comme marqueur dans les raffineries de pétrole.