En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

révolte

(de révolter)

Action menée par un groupe de personnes qui s'opposent ouvertement à l'autorité établie et tentent de la renverser.

Les révoltes paysannes

L'Antiquité et le Moyen Âge

Toutes les périodes de l'histoire ont connu des insurrections paysannes. Dans l'Antiquité, la République et l'Empire romains ont eu les leurs, notamment au iie s. avant J.-C., à l'époque où les Gracques cherchaient, par des réformes agraires, à développer la classe des petits propriétaires, en leur partageant l'ager publicus, domaine de l'État, généralement accaparé par les grands propriétaires.

Le Moyen Âge connut également des révoltes paysannes dirigées contre les seigneurs (Jacquerie de 1358 en France) ou la fiscalité royale, et auxquelles se joignaient parfois les artisans des villes (révolte des travailleurs en Angleterre en 1381).

L'époque moderne

Les révoltes paysannes de l'époque moderne ont été les plus étudiées. Les historiens distinguent les révoltes contre le fisc (révoltes frumentaires), nées de famines ou de disettes dues aux guerres ou à des accidents climatiques, et les révoltes dirigées contre les gens de guerre, que les paysans sont tenus de loger et de nourrir en hiver.

Le cas de la France

Dans les cas de mauvaises récoltes, ces révoltes prenaient également pour cibles les accapareurs soupçonnés de spéculer sur la montée des prix. Fréquentes dans le sud-ouest de la France dès le milieu du xvie s. contre les « gabelous », chargés de percevoir la gabelle, les révoltes contre le fisc se multiplièrent entre 1630 et 1650, notamment en opposition à la politique de Richelieu (révolte normande des Nu-Pieds en 1638, révolte des croquants dans le Sud-Ouest).

L'Europe

Dans le Saint Empire, la révolte la plus célèbre fut la guerre des Paysans (1524-1526), ensemble d'insurrections paysannes et urbaines dont les revendications étaient à la fois politiques, sociales et religieuses. Les révoltes agraires touchèrent également l'Espagne (xviie s.), le sud de l'Italie (xviie-xviiie s.) et l'Angleterre (du xvie au xviiie s.), où la généralisation du système des enclosures suscita une forte opposition, à laquelle vinrent s'ajouter des motifs d'ordre religieux. L'Europe orientale, où le servage ne fut aboli qu'au xixe s., connut également de nombreuses insurrections paysannes, notamment au xviiie s. (révolte de Pougatchev en Russie en 1773-1774).

Les révoltes paysannes – qui ont parfois été liées à des mouvements révolutionnaires de plus grande ampleur (Révolution anglaise, Révolution française) – ont aussi affecté d'autres régions du monde (la Chine ou le Mexique notamment).