En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

réconciliation nationale

Processus d’acceptation et de déculpabilisation dans l’opinion publique d’une nation, après un épisode honteux de l’histoire récente du pays.

La démarche de réconciliation nationale semble double :
- permettre aux victimes de s'exprimer publiquement,
- inviter les auteurs d'exactions à reconnaître leurs actes.

L'étude des motivations et des actes des deux factions en présence, ou pourquoi chaque côté jugeait son attitude légitime, doit aider les citoyens du pays actuel, tel qu'il se retrouve à l'issue de ces luttes et de cette période noire, à se sentir désormais membres d’une même entité et à accepter de vivre ensemble.

Il s'agit bien sûr d'éviter que le même traumatisme national ne se reproduise.

Démarche collective forcément douloureuse et politiquement périlleuse, la réconciliation nationale a connu un de ses exemples les plus aboutis dans l'Afrique du Sud de la transition démocratique, soutenue par le président Nelson Mandela et le vice-président F. W. De Klerk (→ Commission Vérité et Réconciliation).

Elle représente aussi un puissant mouvement dans les sociétés démocratiques d'Amérique latine, depuis les années 1980.

Pour la France, les périodes concernées seraient l’Occupation et la collaboration, les guerres de décolonisation d’une façon générale, la guerre d’Algérie en particulier ; en Espagne, la guerre civile qui s'est conclue par l'arrivée au pouvoir du général Franco (réconciliation nationale espagnole).

Voir aussi réparation (notion morale et notion juridique).