En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

rubiacées

La famille des rubiacées est l'une des plus complexes de la classe des dicotylédones ; cela est dû non seulement au grand nombre de genres (près de 400) qui regroupent près de 5 000 espèces, mais aussi aux caractéristiques morphologiques propres à ce groupe systématique.

Les feuilles simples sont entières, ou rarement dentées, et ont des stipules foliacées qui se distinguent parfois difficilement des feuilles véritables et donnent aux feuilles opposées l'aspect de feuilles verticillées : dans un verticille de 6 éléments, 2 seulement sont des feuilles proprement dites tandis que les 4 autres (deux par feuille) ne sont que des stipules très développées. Les fleurs, hermaphrodites, ont différentes couleurs et sont soit solitaires, soit réunies en inflorescences de types variés. Le calice est tubuleux et se termine par 3 à 6 dents ; la corolle, plus ou moins tubulaire, comporte 4 à 10 lobes tordus dans le bouton. Les étamines, en nombre égal à celui des lobes de la corolle, sont disposées alternativement avec ces derniers. L'ovaire infère est bicarpellé. Les fruits sont des capsules, baies, drupes ou des schizocarpes. Les graines sont rarement ailées. Cette famille comprend des genres importants comme Cinchona, aux propriétés pharmaceutiques irremplaçables, Gardenia et Bouvardia, aux fleurs splendides, et le très célèbre Coffea arabica, ou caféier.