En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

radiolaire

(latin scientifique radiolaria, du latin classique radiolus, petit rayon)

Radiolaires
Radiolaires

Protozoaire actinopode marin, planctonique, flottant, muni d'un élégant squelette siliceux à symétrie sphérique, grillagé, portant des pseudopodes rayonnés pour la capture des proies.

Les radiolaires sont des protozoaires marins microscopiques qui ne possèdent qu'une seule cellule. Leur squelette siliceux est fait de très fines épines, les spicules, qui peuvent être isolés ou jointifs. Dans ce dernier cas, ils forment une coque sphérique remarquablement ouvragée et hérissée de piquants. Les espèces qui vivent à la surface des eaux marines avec les autres animaux planctoniques ont un squelette moins complexe et plus léger que celles qui vivent en profondeur. Elles constituent parfois des roches siliceuses : les radiolarites.

Les boues à radiolaires se déposent sur les grands fonds océaniques. Ces régions, éloignées des côtes, ne sont pas atteintes par les grains de quartz détritiques. Les tests de foraminifères (micro-organismes unicellulaires à squelette calcaire) y sont absents pour deux raisons : d'une part, ils sont dissous avant d'atteindre le fond ; d'autre part, les eaux froides où est localisée une partie des régions à radiolaires sont défavorables aux organismes calcaires. Des boues à radiolaires se trouvent également dans les mers chaudes, par exemple au large de l'île de la Barbade.