En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

radio-isotope

Frédéric et Irène Joliot-Curie
Frédéric et Irène Joliot-Curie

Isotope radioactif. (Synonyme : radioélément.)

Le premier radio-isotope ou radioélément artificiel, le phosphore de nombre de masse 30 ( ), fut obtenu en 1934 par Frédéric et Irène Joliot-Curie. Après la découverte de la fission et la réalisation des réacteurs nucléaires, ceux-ci permirent de disposer de sources intenses de neutrons qui donnèrent la possibilité d'obtenir des quantités importantes de radio-isotopes artificiels. Le premier fut le plutonium de nombre de masse 239 ( ), utilisé pour réaliser la bombe atomique lancée sur Nagasaki le 9 août 1945. Depuis, la production de radio-isotopes s'est développée pour des utilisations pacifiques : biologie végétale (recherches sur la photosynthèse), agronomie (amélioration des plantes, éradication des insectes, conservation des denrées), biochimie, physiologie, pharmacologie, médecine (radiothérapie, diagnostic des affections thyroïdiennes), sciences de la Terre (datations, prospection minière, hydrologie, sédimentologie), industrie (contrôle non destructif des matériels, réalisation de jauges de mesure, génie chimique, etc.).