En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

radio-interféromètre

Radiotélescope
Radiotélescope

Instrument utilisé en radioastronomie, composé de plusieurs radiotélescopes que l'on braque simultanément vers le même astre.

Pour de nombreuses recherches, même les plus grands radiotélescopes n'offrent pas un pouvoir de résolution suffisant. Une solution astucieuse à ce problème consiste à faire fonctionner ensemble, en mélangeant les signaux qu'elles reçoivent, plusieurs antennes éventuellement très éloignées les unes des autres : c'est la technique de l'interférométrie. La résolution dépend alors de la distance maximale entre les antennes (en revanche, la sensibilité reste fixée par la surface totale des antennes). Si les antennes sont suffisamment nombreuses, on peut reconstituer par le calcul une véritable carte de la région céleste étudiée : cette technique est appelée synthèse d'ouverture.

Lorsque les antennes ne sont pas trop écartées (jusqu'à quelques kilomètres), elles sont reliées physiquement par des câbles : de nombreux réseaux destinés à l'étude du Soleil fonctionnent ainsi. En transportant les signaux par un faisceau hertzien, on peut utiliser des antennes distantes de quelques centaines de kilomètres. Mais, pour des distances intercontinentales (interférométrie à très longue base ou VLBI [Very Long Base Interferometry]), chaque radiotélescope fonctionne indépendamment, piloté par une référence locale de fréquence et de temps ; les signaux reçus sont enregistrés et, ultérieurement, relus et corrélés entre eux. Le pouvoir de résolution peut ainsi atteindre le millième de seconde de degré, soit une valeur bien meilleure que celle permise par les télescopes optiques.