En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

révolte des camisards

La révolte des camisards (ou guerre des Cévennes) fut provoquée, à partir de 1702, par les exactions commises en Languedoc par Bâville et certains clercs contre les calvinistes. Dirigée par des chefs populaires (tel J. Cavalier), elle rassembla des paysans et des artisans calvinistes des Cévennes, nommés camisards en raison de la chemise que les Cévenols portaient par-dessus leurs vêtements. Les insurgés furent soumis par le maréchal de Villars en 1704. Mais certains chefs continuèrent la lutte jusqu'en 1710.