En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

pèlerinage

Voyage d'un ou plusieurs fidèles d'une religion vers un lieu consacré.

HISTOIRE

Toutes les religions, à toutes les époques, possèdent des hauts lieux de dévotion où leurs fidèles se rendent en pèlerinage, cette pratique constituant alors une expérience rituelle essentielle.

Les Grecs allaient principalement à Delphes (en raison du sanctuaire d'Apollon et de l'oracle de la Pythie), à Épidaure (où l'on vénérait le dieu guérisseur Asclépios), à Dodone (où Zeus rendait ses oracles). Les Égyptiens vénéraient Amon à Thèbes, Rê à Héliopolis, Osiris à Abydos.

Les hindous vont prier à Bénarès et à Hardwar, dans les eaux du Gange ; les sikhs à Amritsar, où ils ont leur « temple d'or ».

Les musulmans ont l'obligation de faire, au moins une fois dans leur vie, le pèlerinage (hadj) de La Mecque, mais ils ont aussi beaucoup d'autres lieux sacrés (Jérusalem, notamment, et, pour les chiites, Karbala).

Les principaux lieux saints du christianisme sont Jérusalem, Rome puis, à partir du Moyen Âge, Saint-Jacques-de-Compostelle. Les pèlerinages ont connu un regain chez les catholiques à l'époque moderne, surtout ceux qui sont liés au culte marial (Lourdes, Chartres, La Salette, Fátima). Les gitans vont en pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer.