En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

pyramide des âges

Pyramide des âges
Pyramide des âges

Représentation graphique donnant, à une date déterminée, la répartition par âge ou groupe d'âge et par sexe d'une population donnée.

DÉMOGRAPHIE

Structure de la pyramide des âges

La pyramide des âges permet de représenter visuellement l’image de la population d'un pays à un moment « T ». Le graphique se construit de part et d'autre d'un axe vertical, séparant la population masculine de la population féminine. L'axe des ordonnées (vertical) représente les âges, le plus souvent des groupes d'âge de 5 ans et l'axe des abscisses (horizontal) les effectifs de population pour chaque tranche d'âge.

Interprétation des données

La pyramide des âges rend visibles les différences de mortalité tout au long de la vie entre les hommes et les femmes. Les accidents majeurs (guerres ou épidémies) y sont très lisibles. Une étude de chacun des étages de la pyramide permet de déceler ce que certains spécialistes appellent les « âges dangereux », soit les âges qui comportent le plus grand nombre de décès « non naturels » (c'est-à-dire non liés au vieillissement) : la mortalité infantile, très importante dans les pays du tiers-monde et en voie de développement, entre dans ce cas de figure. Enfin, la différenciation entre sujets masculins et féminins permet de constater la différence de l’espérance de vie entre les sexes : les femmes ont généralement une espérance de vie supérieure à celle des hommes, ce qui pose de nombreux problèmes sociaux.

L'allure générale d'une pyramide des âges permet également de prévoir l'évolution de la population représentée. Si la pyramide a une base qui s'élargit, reflétant une augmentation de la proportion des jeunes, le nombre d'habitants devrait s'accroître, sauf accident. À l'inverse, une base qui se rétrécit laisse envisager pour le futur une diminution de population.

La pyramide des âges de la France montre (en 2006) le déficit des naissances dû aux deux guerres mondiales. La pyramide de l'Europe à 25 montre quant à elle que la proportion des jeunes dans la population totale baisse de façon continue depuis le début des années 1960, laissant ainsi présager une baisse de la population totale.