En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

protocole

Ensemble de règles définissant le mode de communication entre deux ordinateurs.

INFORMATIQUE

Pour communiquer à distance par l'intermédiaire des réseaux, les ordinateurs utilisent un « langage » appelé protocole de transmission, ou protocole de communication. À l'origine, chaque constructeur avait ses propres protocoles qui ne permettaient qu'à ses machines de communiquer. La nécessité de faire communiquer entre elles des machines de marques et de types différents a imposé la normalisation des protocoles par l'ISO (Organisation internationale de normalisation) ou par d'autres organismes internationaux.

Fonctions d'un protocole informatique

Le protocole permet aux ordinateurs d'indiquer qu'ils veulent envoyer un message, de préciser la taille des blocs de données qui vont être transmis, la vitesse de transmission, etc. Un dialogue entre les deux ordinateurs s'établit, l'ordinateur destinataire indique qu'il est prêt à recevoir les informations et à les traiter. Le protocole permet aussi d'indiquer qu'une partie du message n'a pas été reçue correctement et qu'il faut recommencer ou que la communication est terminée. Les données sont transmises par petits « paquets » autonomes, qui sont accompagnés d'informations du protocole contenant l'identité de l'expéditeur et du destinataire, des codes de contrôle d'erreurs, le numéro d'ordre du paquet, etc. Chaque « paquet » peut ainsi voyager individuellement sur le réseau de télécommunications sans nécessairement utiliser le même chemin. À la réception des paquets, le destinataire utilise les informations du protocole pour reconstruire le message.

Par exemple, pour le réseau Internet, les informations sont échangées en utilisant le protocole TCP/IP. TCP (Transmission Control Protocol) qui permet d'établir la connexion, et IP (Internet Protocol) qui permet l'acheminement des « paquets » de données à travers les réseaux jusqu'au destinataire. Au-dessus d'eux, le protocole HTTP (Hyper Text Transfer Protocol) permet les échanges de documents hypermedia entre serveurs WEB. Le rôle principal des protocoles TCP est de veiller à la bonne réception des données par le destinataire. TCP garde une trace de tout ce qui est envoyé, retransmet tout ce qui n'est pas arrivé à bon port ; il assure aussi le transport de bout en bout entre deux interlocuteurs, indépendamment du ou des réseaux sur lesquels s'effectue le transfert des données.

Les différents niveaux du protocole

On considère ainsi que toute communication entre deux entités (en général deux programmes) se déroule à un certain niveau en utilisant une voie de communication virtuelle formée par une couche de logiciels de niveau inférieur. L'échange entre les deux entités de niveau supérieur se fait suivant les règles, éventuellement normalisées, du protocole de ce niveau. Il est réalisé par l'utilisation des services que rend la couche inférieure à travers une interface, qui, non normalisée, peut être réalisée de manière quelconque par les concepteurs des logiciels de communication.

Les rôles respectifs des différents niveaux de communication ont été attribués en suivant un ordre croissant de complexité des différents services rendus. Le moindre d'entre eux est le transfert d'impulsions sur une voie physique de communication : c'est le premier niveau, dit physique. Le deuxième niveau correspond au transfert de groupes de bits appelés trames : c'est le niveau liaison, appelé aussi niveau trame ; ainsi, la procédure HDLC désigne ce que l'on convient d'appeler un protocole de trame. Le troisième niveau correspond à un échange de paquets, éventuellement manipulés par les nœuds d'un réseau comme des fractions de messages à transmettre à des correspondants qui sont des entités du niveau supérieur, le niveau transport.

À partir de la couche de transport, conçue pour assurer un transfert d'information indépendant du type de réseau utilisé, les deux correspondants en communication sont clairement représentés : ils échangent des informations significatives de leur échange et l'on dit qu'il y a contrôle de bout en bout. Les autres couches, respectivement appelées session, présentation et application, correspondent à des services dits de haut niveau ; ils concernent la récupération d'erreurs de compréhension des messages et en général tout ce qui donne un sens aux informations échangées, y compris les codes utilisés pour représenter les caractères ou les graphiques transmis.