En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

poterie

(de potier)

Plat en céramique
Plat en céramique

Fabrication de vases, de plats, de cruches, d'ustensiles divers de grès, de terre à cuire.

On distingue deux sortes de poteries : les mates et les vernissées. Les premières ne sont recouvertes d'aucun enduit protecteur et restent poreuses. L'argile plastique est simplement façonnée et cuite (pots de fleurs, tuiles, alcarazas, et de nombreuses poteries antiques). Les poteries vernissées, recouvertes d'un enduit plombifère, sont relativement imperméables et peuvent aller sur un feu modéré.

La fabrication des poteries comprend la préparation et le mélange des terres (lavage, décantation, pourrissage, battage ou marchage), le façonnage au tour (pièces en hauteur) ou par moulage (pièces plates), le séchage (et la cuisson à une température avoisinant 1 000 °C). La glaçure plombifère est posée sur la pièce crue et cuit avec elle, ou bien est disposée sur la pièce déjà cuite et subit une autre cuisson à basse température. Les décors sont obtenus par gravure, estampage ou grattage d'une fine couche d'engobe.

Dès le milieu du xvie s., les centres potiers du Beauvaisis, de Saintonge et de Normandie, avaient atteint une grande qualité. Ceux du Maine, de Ligron, de Courcelles, sont célèbres pour leur production du xviiie s. Le Berry, en raison de la composition de ses terres, est connu pour ses potiers de grès.