En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

platanistidé

Dauphin d'eau douce aux mâchoires longues et grêles, d’Asie et d’Amérique du Sud. (Les platanistidés forment une famille)

1. Classification

famille : platanistidés
sous-ordre : odontocètes
ordre : cétacés
infra-classe : euthériens
sous-classe : thériens
classe : mammifères
sous-embranchement : vertébrés
embranchement : chordés

2. Mode de vie

Les platanistidés sont de petits cétacés (n’excédant pas 3 m) au long bec. Évoluant dans un milieu souvent opaque, ils se servent beaucoup de l’écholocation et ont un front très bombé. Contrairement aux dauphins marins (delphinidés), ils ont un cou différencié. Dotés d’un long bec fin adapté au régime piscivore, ils se nourrissent de poissons et d’invertébrés aquatiques. Leur mode de vie reste mal connu.

3. Différentes espèces

La famille des platanistidés ne compte que 5 espèces, 3 en Asie et 2 en Amérique du Sud.

Les trois espèces asiatiques sont : le plataniste du Gange (Platanista gangetica) ou sousouc, le plataniste de l’Indus (Platanista minor) et le dauphin du Yangzi, ou baiji (Lipotes vexillifer), devenu rarissime. Selon certains auteurs, les platanistes du Gange et de l’Indus sont deux sous-espèces de l’espèce Platanista gangetica (leurs noms scientifiques sont dans ce cas, respectivement, Platanista gangetica gangetica et Platanista gangetica minor).

Les deux espèces américaines sont l’inie de Geoffroy (Inia geoffrensis), appelée aussi boutou, boto ou encore dauphin de l’Amazone (qui se rencontre dans l’Amazone et le bassin de l’Orénoque) et le dauphin de la Plata (Pontoporia blainvillei), qui remonte dans l’estuaire Río de la Plata – mais qui évolue la plupart du temps dans les eaux de l’Atlantique.