En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

plafond

(de plat et fond)

Face inférieure, plane dans l'ensemble, d'un plancher, formant la limite supérieure de l'espace d'un local.

BÂTIMENT

Le plafond peut être la face inférieure, apparente, d'une dalle de béton armé ; ou la face inférieure, recouverte d'un enduit, d'un plancher à hourdis ; ou une surface unie rapportée sous un plancher à solives ou à nervures, sous forme d'un lattis plâtré ou de panneaux de bois, de plâtre ou de tout autre matériau isolant.

BEAUX-ARTS

Bien que pratiquée de tout temps, c'est aux xvie et xviie s. que la décoration des plafonds fut l'objet de recherches toutes particulières. Au « plancher » médiéval à poutres et solives peintes succéda, venu d'Italie à la fin du xve s., le plafond à caissons. La formule persista au xviie s., avec un développement marqué du décor (vastes compositions peintes, à thèmes mythologiques ou allégoriques, réparties dans des compartiments à bordures de stuc), tandis que l'Italie privilégiait la surface plane, plus apte aux vertigineuses perspectives plafonnantes de la peinture baroque. Au xviiie s., la mode ira au plafond blanchi à la chaux, enrichi au besoin de stucs et de dorures.