En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

pièces buccales

Pièces buccales d'arthropodes
Pièces buccales d'arthropodes

Appendices articulés entourant ou avoisinant la bouche chez les arthropodes ; en particulier, appendices céphaliques des insectes, comprenant trois pièces paires (les mandibules, les maxilles, les pièces labiales) et des pièces impaires (le labre et l'hypopharynx).

ZOOLOGIE

Les pièces buccales des crustacés supérieurs (écrevisse par exemple) comportent une paire de mandibules très dures et dentelées, un peu en arrière une paire de maxillules très petites et une paire de maxilles un peu plus grandes, plus en arrière encore trois paires de pattes-mâchoires. Les arachnides possèdent seulement une paire de crochets (chélicères), venimeux chez les araignées, suivie d'une paire de bras (pédipalpes), développés en pinces chez les scorpions. Chez les mille-pattes, il y a une lèvre supérieure, une paire de mandibules, une paire de mâchoires, une lèvre inférieure munie de palpes. Ce type se trouve, peu modifié, chez les insectes primitifs (blatte) et les coléoptères. L'abeille (nectarivore) possède une longue langue velue. La mouche possède des pièces impaires formant un tube pliant terminé par une sorte d'éponge aspiratrice. La glossine, mouche piqueuse, a des pièces allongées en aiguilles. Les papillons, buveurs de nectar, ont une trompe spirale déroulable. Enfin, taons, moustiques et punaises piquent et sucent le sang à l'aide de pièces, les unes pointues, les autres en gouttières.