En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

phylloxéra

Phylloxéra
Phylloxéra

Maladie de la vigne, causée par Phylloxera vastatrix.

Le phylloxéra de la vigne est originaire d'Amérique du Nord, où il se développait sur des vignes sauvages. Il a été introduit sur la vigne européenne vers 1860 en provoquant de véritables désastres. Les espèces de vignes américaines, en particulier les vignes sauvages Vitis rupestris et V. riparia, étant résistantes au phylloxéra de la vigne, leur introduction en Europe comme porte-greffe a permis de rétablir la situation et de créer un nouveau vignoble, constitué d'hybrides résistants. Le vignoble français est maintenant insensible aux attaques phylloxériques.

Les formes qui attaquent les racines sont les plus redoutables. Il s'ensuit l'installation d'infections secondaires dues à des micro-organismes qui entraînent la pourriture des racines. D. Vitifoliae mesure moins de 1 mm et pond en automne des œufs hivernant sur le bois ou sur les racines et donnant naissance en avril à des larves qui piquent les feuilles et provoquent des petites hernies (formes gallicoles). Les pucerons, vivant à l'état larvaire ou adulte sur les racines (formes radicicoles), injectent dans celles-ci une salive toxique qui provoque l'apparition de tubérosités ou de nodosités phylloxériques, la nécrose, le dépérissement et la mort rapide des souches. Les blessures sur les racines des vignes européennes cicatrisent difficilement et des maladies s'y installent, augmentant les dégâts.