En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

phtalate

(de [na]pthtal[ène] et du suffixe -ate utilisé en chimie)

Sel de l'acide phtalique.

Groupe d'esters obtenus par réaction entre divers alcools et l'acide phtalique, les phtalates se présentent sous la forme de liquides visqueux, transparents, très peu solubles dans l'eau et ayant une forte affinité pour les graisses et les alcools lourds. Ces substances sont ajoutées au polychlorure de vinyle (PVC), matériau normalement rigide auquel ils confèrent des propriétés mécaniques qui facilitent sa mise en forme ; cet usage représente 90 % de leurs débouchés. Les phtalates sont aussi utilisés dans les encres d'imprimerie, les adhésifs et le caoutchouc synthétique.

Suivant le type d'alcool utilisé pour produire l'ester, on obtient des propriétés diverses pour des applications variées. Si on utilise des alcools à chaîne courte, comme pour le dibutylphtalate (utilisé principalement dans les encres d'imprimerie), on obtient une volatilité importante, tandis que les phtalates employés pour le PVC ont en général une volatilité modeste.

Parmi les phtalates les plus utilisés aujourd'hui, on trouve le di-éthylhexylphtalate (DEHP), parfois appelé aussi DOP (di-octylphtalate), qui est un phtalate obtenu par réaction entre alcool éthylhexylique et acide phtalique. Il s'agit d'une substance huileuse possédant un point d'ébullition élevé, une faible volatilité et une solubilité limitée dans l'eau. Son emploi est autorisé pour les emballages médicaux (accessoires pour la transfusion de sang et plasma) et alimentaires.

Le di-isodécyle phtalate (DIDP), plus rarement utilisé, est un phtalate obtenu par réaction entre l'alcool isodécylique et l'acide phtalique.

Le di-isononyle phtalate (DINP) est un phtalate obtenu par réaction entre l'alcool isononylique et l'acide phtalique. Par rapport au DEHP, il a un point d'ébullition légèrement plus élevé et une volatilité moindre. Il est surtout employé pour la fabrication des jouets souples en PVC.