En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ordre

Ordres grecs et romains
Ordres grecs et romains

Système cohérent de proportions modulaires et de formes appliqué aux élévations ; en particulier composition formée de colonnes ou de pilastres surmontés d'un entablement et portant ou non sur des piédestaux ou un stylobate, soumise à des règles spécifiques de proportions et de décor.

ARCHITECTURE

On distingue trois ordres grecs : le dorique, l'ionique et le corinthien. Les Romains créèrent l'ordre composite et l'ordre toscan. La redécouverte des monuments antiques et l'interprétation du traité de Vitruve ont engendré en Occident, à partir de la Renaissance italienne, une architecture utilisant avec plus ou moins de liberté les ordres grecs ou romains, leur modérature et leurs ornements caractéristiques.

Ordre dorique : le plus ancien des ordres grecs, caractérisé par une colonne cannelée à arêtes vives, sans base, un chapiteau à échine nue et un entablement à triglyphes et métopes alternés. (Le dorique romain comporte une base, et l'ordre toscan une colonne à fût lisse.)

Ordre ionique : un des cinq ordres d'architecture, originaire d'Asie Mineure, caractérisé par un chapiteau flanqué de deux volutes latérales, une colonne cannelée posée sur une base moulurée.

Ordre corinthien : le dernier apparu des ordres grecs, caractérisé par un chapiteau dont la corbeille comporte deux rangs de feuilles d'acanthes.