En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

obélisque

(latin obeliscus, du grec obeliskos)

Dans l'art égyptien, pierre levée, généralement monolithe, à base quadrangulaire, taillée en forme de pyramide très élancée et terminée par une pointe pyramidale, le pyramidion.

Symbole solaire dans l'Égypte pharaonique, les obélisques gravés d'hiéroglyphes ont été, dès le Moyen Empire, érigés par paires devant le pylône du temple. Peu d'obélisques subsistent en Égypte : à partir de l'époque romaine, ils sont transportés afin d'orner des places publiques. Parmi les plus célèbres, citons, à Rome, les deux obélisques du Grand Cirque, celui du Vatican, celui du champ de Mars ; l'obélisque de Louqsor, offert en 1836 à Louis-Philippe par Méhémet-Ali et dressé à Paris sur la place de la Concorde ; l'obélisque de Karnak à Istanbul ; l'obélisque de Londres et celui de New York, qui proviennent d'Héliopolis.