En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

néologie

Ensemble des processus de formation de nouvelles unités lexicales.

On distingue deux sortes de néologismes : le néologisme de forme, unité lexicale pourvue d'une forme et d'un sens nouveaux, et le néologisme de sens, acception nouvelle pour une unité qui existait déjà dans la langue. De nombreux processus morphosyntaxiques permettent, en français, la néologie de forme : la préfixation (hypermarché), la suffixation (fidélisation), la composition (chèque-vacances), la troncation (micro pour microphone ou micro-ordinateur), la siglaison (l'O.N.U.), qui peut donner lieu à dérivation (onusien), le changement de catégorie grammaticale (adjectif devenant nom [une triangulaire désignant une élection] ou nom propre devenant nom commun [nom de marque banalisé]). Enfin, l'emprunt est également un important facteur de la néologie.

La néologie sémantique peut être une métaphore figée passée en langue (une fourchette en matière de statistiques), des transferts ou extensions de traits sémantiques (aseptiser le climat social).