En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

niobium

(de Niobé, nom propre)

Métal présentant des analogies avec le bismuth. (Élément chimique de symbole Nb.) [Noms anciens colombium ou columbium.]

  • Numéro atomique : 41
  • Masse atomique : 92,908 4
  • Température de fusion : 2 470 °C
  • Masse volumique : 8,4 g/cm3

Découvert en 1801, le niobium est un solide gris inaltérable à l'air. Attaqué par les halogènes, il résiste à l'action des acides, sauf à celle de l'acide fluorhydrique. Il s'apparente au tantale, qu'il accompagne dans ses minerais (niobotantalates). Le niobium est utilisé pour inhiber la corrosion des aciers, comme élément d'addition dans les superalliages et sous forme de carbure dans la fabrication d'outils en carbures durs. On l'emploie aussi, sous forme d'alliage, pour la confection de fils supraconducteurs.