En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

méthane

(de méthyle)

Hydrocarbure saturé CH4, prototype des alcanes. (Synonyme : gaz des marais.)

Le méthane se forme dans la décomposition des matières organiques par fermentation (gaz des marais, gaz naturel) ou par pyrolyse (gaz d'éclairage, gaz de raffinerie). C'est le constituant principal de l'atmosphère des planètes périphériques du système solaire (Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune). Gaz d'odeur faible, il se liquéfie à −164 °C sous la pression atmosphérique. Il devient une source de plus en plus importante de carbone et d'hydrogène pour l'industrie pétrochimique. Il donne des dérivés importants : chlorure de méthyle, chloroforme, tétrachlorure de carbone, nitrométhane, etc. Mais il figure parmi les gaz à effet de serre, dont l'accroissement de la teneur dans l'atmosphère de la Terre favorise le réchauffement de la planète. On se préoccupe donc des émissions de méthane dans l'atmosphère liées aux activités humaines. L'élevage bovin représente une source importante de méthane : la nourriture ingurgitée par les ruminants se décompose dans leur estomac puis dans leurs déjections, en produisant du méthane. On estime que les quelque 1,3 milliard de bovins présents sur la Terre émettent chaque année 70 millions de tonnes de méthane, soit le quart des émissions totales annuelles de ce gaz.