En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

métamorphisme

Subduction
Subduction

Transformation texturale et minérale d'une roche à l'état solide dans des conditions thermodynamiques différentes de celles de sa formation.

GÉOLOGIE

Le métamorphisme peut être lié à des conditions locales (métamorphisme de contact provoqué par une intrusion magmatique, métamorphisme d'impact météoritique, etc.). Mais le plus souvent il affecte de vastes portions de la croûte terrestre et est lié à l'orogenèse (métamorphisme régional).

La transformation des roches peut être purement mécanique ou se traduire par la cristallisation de nouveaux minéraux, stables dans les nouvelles conditions, qui remplacent les anciens. Il en résulte une modification de la texture, et le développement d'une schistosité quand le métamorphisme a lieu en ambiance dynamique. La composition chimique de la roche originelle est généralement conservée, sauf dans des cas particuliers (métasomatose).

Les associations minérales, ou paragenèses, des roches métamorphiques sont fonction, d'une part, de la composition chimique de la roche et, d'autre part, de la pression et de la température. D'une manière générale, le degré de métamorphisme, c'est-à-dire son intensité, augmente avec la profondeur. À des conditions données correspond un faciès métamorphique caractérisé par une paragenèse constante pour telle composition chimique. La série de faciès métamorphiques qui caractérise une région donnée dépend du rapport température/pression (gradient géothermique) qui reflète le contexte géotectonique (zone de subduction, collision, etc.).