En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

mécanique des roches

Application des lois générales de la mécanique des solides déformables au comportement des roches et des massifs rocheux.

MINES ET TRAVAUX PUBLICS

La mécanique des roches est la discipline de base pour la conception des ouvrages miniers, en ce qu'elle permet de prévoir la stabilité des excavations (chambres souterraines, talus de cornières…), compte tenu de la roche et des divers procédés de confortement existants (boulonnage, remblayage, foudroyage…). On part de l'analyse du massif rocheux (anisotropies, discontinuités à toutes échelles, présence d'eau, contraintes avant exploitation…) et de la caractérisation mécanique des matériaux (déformabilité, résistances à diverses sollicitations, immédiatement ou avec délais…), ce qui permet le raccordement à un modèle type de comportement (élastique, plastique, viscoplastique, après rupture, etc.). Diverses méthodes de calcul fournissent une répartition des contraintes et déformations en tout point de la structure ; la confrontation de ce champ de contraintes à un critère de rupture conduit à un diagnostic de la stabilité de l'édifice envisagé. Par approximations successives (modifications de la forme, ou de la dimension des excavations, modifications du soutènement…), on aboutit à la meilleure configuration possible. Des mesures de déformation du massif rocheux au voisinage des excavations permettent ultérieurement de contrôler la validité des modèles adoptés et au besoin de les affiner.