En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

moule

(latin modulus)

Objet présentant une empreinte creuse dans laquelle on introduit une matière pâteuse, liquide ou pulvérulente, qui prend, en se solidifiant, en durcissant ou en s'agglomérant, la forme de cette empreinte.

SCULPTURE

Les moules servent soit à la fonte métallique, soit au moulage. Les moules destinés au moulage peuvent être en plâtre, terre, gélatine, P.V.C., silicone, etc. Le moule à creux perdu ne donne qu'une seule épreuve (dite « originale »). Pour en sortir cette épreuve, il faut le briser. Au contraire, le moule à bon creux, réutilisable pour obtenir des épreuves « de série », est traditionnellement fait de plusieurs pièces mobiles (« moule à pièces »), maintenues par un contre-moule appelé chape. Les pièces disjointes laissent sur les épreuves une couture à chaque joint. Les moules à bon creux en matières plastiques souples peuvent être d'une seule pièce (l'extraction de l'épreuve s'opérant grâce à l'élasticité du moule).

MÉTALLURGIE

Les plus répandus des moules utilisés une seule fois sont les moules en sable de fonderie ou en terre, constitués par un mélange de sable naturel sélectionné et de liant, à base d'argile, de ciment ou de résines. Différents types d'enduits sont disposés sur la surface du moule pour éviter la pénétration du métal en fusion dans le sable et prévenir l'oxydation. Les moules permanents (utilisables plusieurs fois) sont généralement métalliques (fonte, acier ordinaire ou spécial) et permettent une solidification plus rapide du métal. On les utilise pour les moyennes séries en coulée en coquille et pour les grandes séries en coulée sous pression.