En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

minimal

(de minimum)

Se dit d'une tendance de l'art contemporain qui réduit l'œuvre à des formes d'une extrême simplification géométrique, ainsi qu'à des modalités élémentaires de matière ou de couleur.

ART CONTEMPORAIN

Apparu aux États-Unis vers 1965, l'art minimal (en anglais minimal art) s'oppose à l'expressionnisme abstrait en prolongeant les recherches d'Albers, de Newman, de Reinhardt ou du sculpteur D. Smith. Simplification et dépouillement formels caractérisent les « structures primaires » (souvent une forme géométrique simple, ou sa répétition) de sculpteurs comme D. Judd, R. Morris, C. André, Dan Flavin, Sol Lewitt, etc. Les matériaux, généralement industriels, sont choisis pour leur rigueur, et le travail de l'artiste intervient au niveau de la conception plutôt qu'à celui de la réalisation de l'objet. Enfin, la sculpture perd sa signification en soi pour s'intégrer à l'espace et le transformer. L'absence de préoccupation plastique concernant l'objet en lui-même laisse la place à l'analyse de sa fonction et ouvre la voie aux tendances conceptuelles.