En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

mennonite

Membres d'une Église évangélique issue du mouvement anabaptiste du xvie siècle.

Les mennonites tirent leur nom de celui du prédicateur néerlandais Menno Simonsz (1496-1561), dont la doctrine non-violente, après la fièvre apocalyptique des illuminés de Münster (1534-1535), refonda le mouvement anabaptiste dans un nouvel équilibre. Les mennonites rejettent le baptême des enfants, qu'ils jugent contraire aux Écritures, refusent de prêter serment et d'effectuer un service militaire. Exposée dans les écrits de Menno Simonsz et résumée dans la Confession de Dordrecht (1632), leur doctrine vise à restituer l'Église des apôtres en organisant des communautés de purs autour de règles de vie totalement conformes aux commandements du Christ. Écartant toute emprise des autorités politiques et religieuses, ces communautés vivent séparées du monde comme des autres Églises, évangéliques ou catholique, et s'y opposent « comme la lumière du Christ s'oppose aux ténèbres ».

Sévèrement persécutées, les premières communautés mennonites émigrèrent en Amérique du Nord (1683), où elles s'établirent notamment en Pennsylvanie, en Russie (1788), puis, au xxe siècle, en Amérique latine. Il existe également aujourd'hui de petites communautés mennonites en Suisse, en Allemagne et aux Pays-Bas. L'Église des Amish, principalement établie en Pennsylvanie, est une secte issue du mouvement mennonite ; essentiellement agriculteurs, les membres de cette secte, qui parlent un dialecte germanique du xviie siècle, refusent toute technologie postérieure à la date de la fondation de leur Église (1698), portent des vêtements maintenus par des brides et des lacets et non par des boutons, et ne possèdent pas d'autres lieux de prières que leurs demeures.