En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

manganèse

Métal du groupe des métaux de transition, très employé sous forme d'alliages. (Élément de symbole Mn.)

  • Numéro atomique : 25
  • Masse atomique : 54,938
  • Masse volumique : 7,43 g/cm3
  • Température de fusion : 1 244 °C

Le manganèse est un solide blanc-gris, brillant, qui se combine à chaud à la plupart des non-métaux. Il est plus oxydable que le fer, ce qui permet de l'employer dans la métallurgie du fer pour enlever diverses impuretés. D'un comportement chimique proche de celui du fer, le manganèse possède de nombreux oxydes. Le protoxyde, ou oxyde manganeux MnO, est un solide vert donnant des sels manganeux (MnCl2, MnSO4, etc.). Le sesquioxyde, ou oxyde manganique Mn2O3, donne des sels manganiques peu stables et fortement hydrolysés. L'oxyde salin Mn3O4 se trouve dans la haussmannite, mais le dioxyde MnO2 est le principal minerai (pyrolusite). Ses propriétés oxydantes sont utilisées pour blanchir le verre et pour dépolariser les piles électriques du type Leclanché.

Le manganate de potassium K2MnO4, solide vert, se transforme par acidification en permanganate KMnO4, violet foncé, utilisé comme désinfectant.

Le manganèse pur s'obtient soit par réduction aluminothermique de l'oxyde (procédé Goldschmidt), soit par électrolyse du chlorure ou du sulfate, soit par distillation sous vide du manganèse aluminothermique (pureté : 99,98 %). On l'utilise surtout pour la confection d'alliages ferreux et cuivreux et, sous forme de ferromanganèse ou de spiegel, pour la désulfuration de la fonte et la désoxydation de l'acier. Il entre à une teneur d'environ 0,6 % dans la composition des aciers ordinaires ou faiblement alliés. À des teneurs supérieures, il entre dans la composition des aciers au manganèse, de l'acier Hadfield et des cupromanganèses, utilisés pour fabriquer des résistances électriques de précision dont la résistivité est pratiquement indépendante de la température.

Production

La production mondiale en métal contenu stagne autour de 7 Mt, dont environ le tiers est fourni par l'Afrique du Sud et par la Chine, suivis par cinq autres grands producteurs (Gabon, Australie, Ukraine, Brésil et Inde, entre 14 et 8 % chacun).

Médecine

Le manganèse est un oligoélément indispensable à l'organisme. Il intervient dans diverses réactions enzymatiques (synthèse du collagène, construction des os et des articulations, métabolisme des glucides, des stéroïdes et de certaines hormones protéiques).

Le corps d'un adulte contient environ 15 milligrammes de manganèse (Mn), répartis dans les os, le foie et les reins. Les apports journaliers recommandés sont d'environ 3 milligrammes, les besoins de l'organisme en manganèse n'étant actuellement pas définis de façon précise. Seuls les légumes verts, les céréales et les légumes secs sont relativement riches en manganèse. Un excès de calcium, de fer ou de phosphates diminue son absorption. Les risques de carence sont extrêmement réduits, sauf dans les régions où les sols en contiennent peu. La toxicité du manganèse est faible et ne s'observe que dans des circonstances particulières (intoxication professionnelle).